B… comme Bogota… ou B… comme…

C’est dur d’accrocher le Bonheur,

Le ranger dans une case,

Le quantifier, l’expliquer.

On a envie de le retenir,

De memoriser la formule,

Comprendre,

Pourquoi…

 

Finalement, etre triste ou deprime,

C’est peut etre plus facile.

Laisser les barrieres en place,

Attendre.

La Vie, ne s’attends pas,

La Vie se vit, ici et maintenant,

Sans attentes.

 

Le Bohneur ne se retiend pas,

Pas de cage doree,

De formule magique.

Juste l’expression d’un sourire,

Du Lacher-prise,

De la main ouverte,

Qui ne retiend rien,

Mais possede le Tout…

 

C’est peut etre ca,

Que j’ai appris ici.

La spontaneite, la gaiete.

Beaucoup de gens avec le Coeur ouvert,

Qui reflechissent moins…

 

Alors on dit quoi quand le Coeur deborde de joie,

On dit Merci,

Et on l’envoie a tous ceux qu’on aime…

 


3 commentaires

  1. corinne dit :

    Encore et toujours un bonheur de te lire…

    Gros bisous

  2. papa&maman dit :

    On te renvoie le même amour que tu nous offre mais celui-ci vient d’une contrée que tu connais bien !Bisous à toi,maman papa et tous les autres,Eve aussi bien sûr.

  3. tinoo dit :

    ah la la le lolo!
    comme tes échos lointains sont proches et résonnent fort par la grâce du réseau….c’est fort appréciable, même si je veux croire que, si par malchance il ne nous était pas donné de vivre par blog tes tribulations et tes carapatages, je crois qu’une simple accolade, franche et sincère,à ton retour, nous suffirait pour embrasser avec toi le voyage intérieur que tu fis…Allez, garde moi quand même encore un peu dans ton sac à dos, que je profite aussi du paysage, tant qu’à faire…

Répondre

journaldunvoyageur2 |
Résidence Hacienda à Argelè... |
cyrilleauquebec |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | It'll all get better in time
| Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...