Le temps pax… (desole)

La vie s’ecoule tranquillement, c’est un peu comme en plongee. Il y a des moments ou on a l’impression de passer un palier. Harmonisation progressive et de plus en plus profonde avec ce qui nous entoure. Je prevois de me diriger vers le Mustang, un royaume du haut Dolpo, le visa pour le Tibet etant tres dur a obtenir. Pour ceux qui ont vu le film Himalaya, eh bien, c’est un peu dans ce coin la. 

J’ai laisse tomber l’option slip et dreadlocks (va commencer a faire froid) car j’ai prevu de tenter un stage d’initiation a la meditation bouddhiste pendant 10 jours en octobre…

Merci a tous pour vos messages, c’est vraiment tres sympa de vous lire. Je vous donne a tous un peu de moi quand j’ecris et peut etre d’ailleurs que certains vont se demander si c’est bien moi…

Grosse bises a tous et toutes, les malades, les gueris, les plus ou moins vieux et plus ou moins jeunes (eh oui, c’est comme ca qu’on va dire maintenant…), les expatriees (la sof), les travailleurs et les autres bien sur.

 

Proverbes du jour:

On tourne plus souvent autour de son nombril qu’autour d’un stupa.

Vaut mieux tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler que de la tourner 7 fois autour d’un stupa. (quoi qu’il parait que c’est bon le tartre…)

 

 

 


3 commentaires

  1. cyril dit " la berdoule" dit :

    Ah voilà un titre à la Laurent, au milieu de toute cette poésie presque on ne te reconnaissais plus, mais là on te retrouve!!
    A quand quelques photos de toi dans l’album du blog, tu sais comme à Koh Lanta où au fil des jours on voit la barbe qui pousse, les dents qui jaunissent, les kilos perdus car sinon à ton retour on risque de ne pas te reconnaître.
    Bonne route…

  2. corinne dit SoeurCo dit :

    Quel titre!! Après lost in translation, la tête dans les étoiles,là ls pieds dans le béton. C’est génial! Non je ris pas, vrai de vrai
    « Si vous voulez étudier un homme, ne faites pas attention à la façon dont il se tait, ou dont il parle, ou dont il pleure, ou même dont il est ému par les nobles idées. – Regardez-le plutôt quand il rit. » Dostoïevski
    (pour toi et pour ceux que tu rencontres)

    Continue à nous faire voyager

  3. Valérie Monchoux dit :

    Ce que tu es parti chercher

    Tu reviendras avec

    (tu l’as déjà en toi)

Répondre

journaldunvoyageur2 |
Résidence Hacienda à Argelè... |
cyrilleauquebec |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | It'll all get better in time
| Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...