Si Cartagena de Indias etait une femme…

Un parfum d’Afrique,

A la peau douce et fruitée,

Une sensualité latine,

Aux yeux en amande.

 

Farouche et fière,

Avec ses remparts et ses canons,

Face a la nouvelle ville,

Un joyau certi dans le bleu des Caraibes.

 

Amicale avec un brin de nonchalance,

Aux heures chaudes de la journée,

Romantique et passionée,

Aux heures chaudes de la nuit…

 

Une femme envoutante et belle,

Avec ses maisons colorées,

Des lignes et des courbes parfaites,

Dansant sur une peau couleur de café.

 

Derniers commentaires

Articles récents

B… comme Bogota… ou B… comme…

C’est dur d’accrocher le Bonheur,

Le ranger dans une case,

Le quantifier, l’expliquer.

On a envie de le retenir,

De memoriser la formule,

Comprendre,

Pourquoi…

 

Finalement, etre triste ou deprime,

C’est peut etre plus facile.

Laisser les barrieres en place,

Attendre.

La Vie, ne s’attends pas,

La Vie se vit, ici et maintenant,

Sans attentes.

 

Le Bohneur ne se retiend pas,

Pas de cage doree,

De formule magique.

Juste l’expression d’un sourire,

Du Lacher-prise,

De la main ouverte,

Qui ne retiend rien,

Mais possede le Tout…

 

C’est peut etre ca,

Que j’ai appris ici.

La spontaneite, la gaiete.

Beaucoup de gens avec le Coeur ouvert,

Qui reflechissent moins…

 

Alors on dit quoi quand le Coeur deborde de joie,

On dit Merci,

Et on l’envoie a tous ceux qu’on aime…

Articles plus anciens

En passant par le milieu du monde…

De l’isla del sol au bord de l’ocean…

Partance, errance…

Reve aerien…

Camino Inca…

La maison…

Instant planant…

Cuzco…

journaldunvoyageur2 |
Résidence Hacienda à Argelè... |
cyrilleauquebec |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | It'll all get better in time
| Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...